News

  • Iles Borromées. Saison 2017

    Les palais et les jardins de l’Ile Belle et de l’Ile Mère ouvriront le 24 mars et fermeront le 22 octobre 2017. Mêmes dates pour...

    Read more
  • Hiver 2016-2017

    Et donc l’Hiver est arrivé! Avec la fermeture des Palais et des jardins des Iles Borromées et les jardins de Villa Taranto, se conclut la...

    Read more
  • Villa Taranto – Saison 2017

    La saison touristique des jardins botaniques de Villa Taranto commencera le 15 mars et terminera le 1er novembre 2017. Les 16 hectares et plus comprennent...

    Read more

Iles Borromées – Au lac Majeur

Iles Borromées
L’archipel des Iles Borromées se trouve dans la partie centrale du lac entre Stresa et Pallanza.
Au XIVème siècle, les Borromées, puissants seigneurs locaux, mais originaires de la Toscane, devinrent propriétaires des Iles et commencèrent ainsi leur transformation, avec la création de palais et de jardins, un patrimoine d’une exceptionnelle beauté qui laisse le spectateur bouche bée. Encore aujourd’hui, la famille est propriétaire de l’île Mère et de l’île Bella, avec en plus deux îlots connus sous le nom de Castelli di Cannero où se trouvent les ruines de deux fortifications médiévales. Les tours que nous proposons pour découvrir le golfe Borromée

Ile Bella

Ile Bella au lac Majeur
Certainement la plus célèbre, chef-d’oeuvre de l’esprit humain, encastrée telle une pierre précieuse sur le miroir du lac.
L’attention se porte au premier abord vers le merveilleux palais Borromée, mais subitement la splendeur des jardins à l’italienne, formés par dix terrasses qui descendent doucement jusqu’à effleurer le lac semble en voiler la beauté. Quoi de plus émouvant pour le voyageur, difficile à dire. Peut-être l’ensemble des deux oeuvres d’art, admirablement confondues dans un triomphe de baroque. Aucun visiteur même le plus distrait ne peut rester insensible au charme de cette île. Palais et jardins furent conçus tels un unique ensemble de grand effet scénographique, l’île prit la forme d’un vaisseau imaginaire, avec le palais construit dans la partie la plus étroite au nord (pont de proue) et le jardin dans la partie plus large de la zone sud (pont de poupe). Pour la réalisation de ce projet, à partir de la moitié du XVIIème jusqu’à la moitié du XIXème, se succèdent d’importants architectes tels que Giovanni Angelo Crivelli, Filippo Gagnola, Carlo Fontana, Cosimo Morelli, Giuseppe Zanoia et Luigi Canonica. Après plusieurs siècles de travaux, le prince Vitaliano X Borromée Arese (1892-1982) terminera le Palais avec la construction du grand salon (1948-1952), de la façade nord et le quai dans l’extrémité septentrional de l’île (1948-1958).

Ile Madre

Ile Madre
La plus grande des îles Borromées, un immense jardin botanique flottant sur le lac.
Des milliers de plantes provenant de toutes parts du monde ont réussi comme par miracle à se recréer un habitat naturel donnant naissance à une symphonie de couleurs qui laisserait béat même le plus audacieux des peintres. En flânant au milieu des allées du jardin, le visiteur a la sensation, en admirant certaines espèces de faire un voyage vers les pays lointains, et de constater avec quelle facilité elles se sont adaptées au climat. Le temps ici semble s’écouler avec une lenteur extraordinaire, dérangé en quelque sorte par le cri joyeux des perroquets et par la danse majestueuse des paons faisant la roue, qui réveillent le visiteur de cette agréable sensation de torpeur que lui procure le jardin. Anciennement appelée île de saint Victor grâce à la présence d’une chapelle dédiée au saint, elle a été probablement la première à être habitée. Les premiers travaux de transformation en lieu de résidence privée furent réalisés par le Comte Lancillotto Borromée au début du XVI ème siècle. Pendant les deux dernières décennies du XVI ème, l’île jouit d’une grande activité de constructions avec Renato I Borromée (elle fut alors appelée Renata), oeuvres d’importants architectes tels que Pellegrino Tibaldi, Crivelli e Filippo Cagnola. A la fin du XVIII ème siècle, elle avait l’aspect qu’elle conserve encore de nos jours. La dernière grande oeuvre architecturale entreprise fut la chapelle de la famille, voulue en 1858 par Vitaliano IX, oeuvre de l’architecte Defendente Vannini.

Ile des Pêcheurs

Ile des Pêcheurs
C’est la plus petite des îles Borromées, mais sans aucun doute plein de charme.
Elle accueille le visiteur et le conduit à travers ses ruelles anciennes, dans ses restaurants typiques et à chaque angle apparaît inattendue une vue magnifique, à chaque détour, une surprenante découverte en parcourant ce dédale de ruelles et escaliers en galets qui montent, descendent, tournent et vous dévoilent les secrets d’un monde antique, de calme, de joie de vivre et des pêcheurs qui réparent leurs filets.